Le contenu de cette page est destiné seulement aux professionnels de santé.

Etes-vous un professionnel de santé ?

You are now visiting Wellspect global website. To view the North American website please click here click here

X

Traumatisme

Li L, Ye W, Ruan H, Yang B, Zhang S (2013)
Impact of hydrophilic catheters on urinary tract infections in people with spinal cord injury: systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials
Preuve de la réduction du risque d’hématurie de 43% avec les sondes hydrophiles comparées aux sondes non-hydrophiles. Méta-analyse de 5 études randomisées et contrôlées avec des sondes hydrophiles, pour un total de 464 patients, dont 3 études avec LoFric.

Stensballe J, Looms D, Nielsen PN, Tvede M (2005)

Hydrophilic-coated catheters for intermittent catheterisation reduce urethral micro trauma: a prospective, randomised, participant-blinded, crossover study of three different types of catheters

Preuve qu’il y a moins d’hématurie microscopique et de douleur avec LoFric. Par exemple, la fréquence d’hématurie était de 40% avec LoFric, 58% avec Speedicath et 67% avec Incare Advance (sèche). Etude croisée sur LoFric et d’autres sondes hydrophiles et non-hydrophiles chez 40 volontaires sains.

Vapnek JM, Maynard FM, Kim J (2003)
A prospective randomized trial of the LoFric hydrophilic coated catheter versus conventional plastic catheter for clean intermittent catheterization
Preuve de la plus faible incidence d’hématurie avec LoFric comparée aux sondes sans revêtement avec ajout de lubrifiant. Par exemple, aucune hématurie n’a été rapportée dans le groupe LoFric alors que des hématuries moyennes ont été rapportées dans le groupe contrôle. Etude sur 1 an sur 22 utilisateurs de LoFric et 26 utilisateurs de sondes sèches..

Hedlund H, Hjelmas K, Jonsson O, Klarskov P, Talja M (2001)
Hydrophilic versus non-coated catheters for intermittent catheterization 
Preuve que l’irritation urétrale est diminuée avec les sondes hydrophiles, essentiellement basée sur les études LoFric. Revue sur les sondes hydrophiles.

Sutherland RS, Kogan BA, Baskin LS, Mevorach RA (1996)
Clean intermittent catheterization in boys using the LoFric catheter
Preuve qu’il y a significativement moins d’hématurie avec LoFric comparée aux sondes sans revêtement avec ajout de lubrifiant. Par exemple, 9 épisodes d’hématurie ont été détectés chez 6 sujets qui utilisaient LoFric et 19 épisodes ont été détectés chez 11 sujets du groupe contrôle après 2 mois d’utilisation. Etude sur 2 mois chez 16 utilisateurs LoFric et 14 utilisateurs de sondes sèches.

Vaidyanathan S, Soni BM, Dundas S, Krishnan KR (1994)
Urethral cytology in spinal cord injury patients performing intermittent catheterisation
Preuve que LoFric cause moins d’inflammation urétrale et moins de présence bactérienne que les sondes sèches et les sondes à demeure. L’étude montre une augmentation de la réponse inflammatoire urétrale plus de 10 fois supérieure avec les sondes sèches comparées à LoFric. Etude sur 17 utilisateurs LoFric, 14 en sondes sèches et 11 en sondes à demeure.

Hellstrom P, Tammela T, Lukkarinen O, Kontturi M (1991)
Efficacy and safety of clean intermittent catheterization in adults
Preuve d’une incidence des complications urétrales plus faible associée à LoFric. Aucun cas de traumatisme de l’urètre n’a été observé pendant la durée de l’étude. Etude sur 41 utilisateurs LoFric suivi pendant 40 mois.

Partager